HISTOIRE DE LA PERLE

La perle à travers les ages

Véritable joyau des mers qui pare le cou des femmes depuis la nuit des temps ; les perles sont considérées comme l’un des trésors les plus précieux, les plus désirables de l’humanité.

Son orient, ses multiples couleurs, ses formes variées et baroques, ses contrastes aux côtés d’autres matières naturelles, ses contes et légendes, ses propriétés mythiques, sa symbolique ... tout dans la perle inspire les bijoux Perles de Philippine

Dès la Préhistoire ...

La perle fût la première gemme découverte par les hommes, et ce dès la préhistoire

Ce cadeau précieux de la nature ne nécessite pas -comme les pierres précieuses- le travail technique de l’homme.

L’activité perlière existait à travers le monde bien avant la naissance du Christ.

En Orient, en Inde, en Asie, en Perse, quantités d’écrits et de légendes en témoignent.

Larmes divines ou filles de la lune, les perles se racontent avec poésie dans les mythologies du monde entier…

En Chine et en Grèce antique : gouttes de rosée offertes par la lune, en Perse : larmes des dieux, à Rome : filles de Vénus, dans les contrées arabes : éclats de lune volés par la mer et emportés en ses profondeurs 

Le pouvoir de l'éternité

La comparaison à la lune astre de la nuit, se comprend aisément : ses reflets laiteux, cet orient sourd, ses éclats pâles, sa forme ronde, tout dans la Perle rappelle la Lune, symbole du Féminin.

Trésors convoités depuis la nuit des temps, elles sont aussi l’apparat du pouvoir séducteur, de la puissance luxueuse.

On les a vues rayonner au cou des rois et des Maharadjas, briller au creux d’un décolleté d’une reine, de tout continent, de toutes les époques… 

La perle est vivante et elle a le pouvoir dit-on de posséder la beauté de l’éternité

Elle est le monde féminin par excellence : elle est douceur et discrétion, grâce et pudeur.

Délicate, elle ne scintille pas, elle rayonne

Mythologie autour de la perle

D’après la mythologie Perse, les perles sont les larmes des dieux. Les Grecs anciens croyaient qu'elle était issue de l'écume de la mer.

Goutte de rosée tombée du ciel pendant les nuits de pleine lune, la perle, dit une légende, emporte dans la mer profonde un peu de lumière merveilleuse de l’astre qui décompte notre temps qui passe.

A l’Antiquité les perles étaient utilisées pour créer des bijoux ; elles étaient appelées les larmes d'Aphrodite. Elles occupent depuis l'antiquité une place de choix sur les couronnes, les bagues, les colliers, les boucles d'oreilles, les ceintures et les broches.

La perle joyaux des élégantes romaines

Les Romains attribuèrent les perles à Vénus.

Les familles romaines fortunées achetaient à leurs filles une ou deux perles chaque année, afin qu'elles puissent porter un collier complet à leur majorité.

Sans doute peut-on voir ici la tradition qui se perpétue à travers notre époque du fameux collier offert pour les 18 ans de nos jeunes filles ?

La Renaissance : l’âge d’or de la perle

A la Renaissance la perle connut un engouement très fort à tel point que cette époque est appelée « l’âge d’or de la perle ».

En effet des trésors de perles pillées par les conquistadors aux Aztèques (plus de 2000 perles) étaient acheminés par bateaux entier.

Ces perles étaient montées ensuite en bijoux ou brodées sur les vêtements tels des ornements dont était friands les monarques et la noblesse des différentes cours d’Europe.

À la Renaissance, Catherine de Médicis, Marie de Médicis et Elisabeth Ière d’Angleterre  furent les plus grandes amatrices et ambassadrices de perles de leur temps.

Une partie de la dot de Catherine de Médicis  fut constituée de bijoux et de perles. Son tuteur le pape Clément VII lui offrit en cadeau de mariage 6 somptueux sautoirs et 25 perles en forme de poire. Catherine en raffolait et les portait constamment.

Marie de Médicis

Marie de Médicis à l’occasion de la fête du baptême de son fils Louis XIII s’était fait confectionner une robe ornée de trente mille perles. Elle était experte en pierres précieuses et perles et menait une quête perpétuelle de la perle rare mais était toujours insatiable !

Sa cassette personnelle égalait largement celle des bijoux de la couronne.

En 1610, un rapport d’expert cite 5870 perles dans son (certainement très grand) coffre à trésor !

Les bijoux de Marie de Médicis comptaient à l’époque parmi les plus beaux d’Europe. 

La reine Elizabeth Ière

Cependant, la plus forte passion pour les perles, fut celle, célèbre de la reine Elizabeth Ière, certains historiens qualifièrent sa passion pour les perles « d’hystérique ».

Elle les accumule par dizaines de milliers – dont les perles de Catherine de Médicis qu’elle avait rachetées après la mort de Marie Stuart. 

Sa garde robe comportait 3000 robes brodées de perles dont l’entretien nécessitait quinze personnes à plein temps. Des portraits la montrent complètement immobilisée sous le poids de robes qui devaient certainement peser très lourd sans compter les accessoires et bijoux en perles qu’elle arborait en sus.

Les colliers, sautoirs, diadèmes et boucles d’oreilles de perles sont présents dans le portrait de presque toutes les femmes de l’époque

Les Hommes aussi !

Les hommes étaient fiers également d’arborer des perles.

François Ier, Henri III, et même Henri IV, rois de France, Jacques et Charles Ier d’Angleterre en étaient couverts de la tête au pied !

La perle traverse les âges avec toujours autant de fascination et exerce son pouvoir magnétique également sur nombre de peintres de Rubens, en passant par les écoles italiennes et les peintres flamands, également l’école Française du 17è et 18è siècle. Le célèbre tableau de Vermeer la Jeune fille à la perle voit le jour à la fin du 17è siècle.

Les fabuleux joyeux des richissimes Maharadjas

Au moment de l’âge d’or de l’inde à la fin du 19ème siècle, la perle fait également partie du must have des Sultans et Maharadjas. La place Vendôme se souviendra longtemps du magnifique Bhupinder Singh Maharadjah de l'État princier de Patiala de 1900 à 1938. 

Mesurant environ 2 mètres, il avait pas loin de 500 épouses. En août 1928, il passe commande à Louis Boucheron de plusieurs bijoux fabuleux. Séjournant à l'hôtel Ritz, il traverse la place Vendôme avec douze Sikhs portant six caisses de fer comptant de nombreuses pierres précieuses (rubis, diamants et 1432 émeraudes de 7800 carats et bien sûr plusieurs centaines de perles). Ce trésor estimé à deux milliards de francs de l’époque permet à Boucheron de réaliser 148 bijoux d’orfèvrerie, les plus importants étant destinés au prince et les plus modestes à ses nombreuses épouses et à ses filles

Epoque contemporaine : la perle Guest star des femmes d’influence

Plus récemment certaines Star et VIP sont également des addicts de perles, on les voit qui parent les plus belles actrices et femmes d’influence du moment, telles Jackie Kennedy, Audrey Hepburn, Liz Taylor…

puis Coco Chanel s’en inspire pour ses modèles et créations et son illustre successeur Karl Lagerfeld égrènera régulièrement ses collections de perles

La perle ne finira jamais de fasciner des générations de femmes et d’hommes les reliant éternellement à l’éternité de ce cadeau des Dieux

Les Perles de Philippine : bijoux de Création Française
Delphine et Nathalie
Les 2 soeurs créatrices

9 852

VENTES ORGANISEES

4 126

HOTESSES

17

ANS D'EXPÉRIENCE

PERLES DE PHILIPPINE UNE MARQUE, UNE HISTOIRE

Concept-Store LES PERLES

54 rue de Brest 69002

du mardi au samedi de 10h30 à 19h

09 81 99 12 90

Envoi courrier :

17 rue Bugeaud 69 006 Lyon

Contactez-nous !

N'hésitez pas à nous envoyer votre question, nous vous répondrons aussi vite que possible 

Show-Room Les Perles de Philippine

32 rue Pierre Corneille 69006 Lyon

du lundi au vendredi de 9h à 17h

09 87 41 36 58

Product added to wishlist
Produit ajouté pour comparer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: En Savoir + sur les Cookies & Traceurs